« Inf’eau mer » et « Écogestes », plage Mala

La semaine dernière, deux campagnes de sensibilisation à la connaissance et à la protection de l’environnement sur le littoral avaient lieu sur la plage Mala.

Mardi 24 juillet, c’est la campagne Inf’eau mer – appartenant au Réseau Mer PACA- qui a ouvert cette semaine dédiée à l’environnement. Pour l’occasion, un stand était installé sur la plage, animé par la directrice du conseil scientifique des Iles de Lérins, Françoise Loques.

L’objectif ? Informer et sensibiliser un large public à la protection de la mer et de l’environnement, par une approche ludique et éducative, menant à la prise de conscience de la dégradation environnementale liée à la pollution, et ce, grâce à des moyens simples et efficaces : aller à la plage en vélo ou privilégier un tee-shirt lors de la baignade plutôt que les crèmes solaires ou tout autre produit soluble dans l’eau, permettant ainsi de réguler de la qualité des eaux. Un stand présentant de la documentation sur l’environnement, une exposition sur le milieu marin méditerranéen, des jeux sur l’environnement marin pour les enfants et un questionnaire, cadeau à la clé, étaient également à la disposition de chacun.

« Inf’eau mer » sur le bord de mer de la Mala, le 24 juillet 2018

Le Centre de Découverte du Monde Marin est quant à lui intervenu le jeudi qui suivait, pour sensibiliser les plaisanciers aux écogestes. La campagne « Écogestes Méditerranée », car tel est son nom, existe depuis 2002 et est financée par la Métropole Nice Côte d’Azur afin d’intervenir sur le territoire de Cap d’Ail, Eze et Villefranche-sur-Mer.

Nous le savons, le littoral méditerranéen est très prisé en période estivale. Cet attrait touristique fort est point fort pour l’économie locale. Toutefois, pour ce qui est de la préservation de l’environnement, les dégradations engendrées peuvent être importantes : plus de déchets, un milieu marin et sa diversité détérioré, des pollutions diverses. La campagne « Écogestes Méditerranée »,  qui se déroule en 2018 sur toute la façade de la Méditerranée française, mobilise donc 17 structures d’éducation à l’environnement et de gestion de milieux le long du littoral Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur, de Menton dans les Alpes Maritimes à la Camargue dans les Bouches du Rhône, pour sensibiliser les plaisanciers directement en mer et dans les ports.

L’objectif ? Inciter les usagers du littoral pour adopter les gestes éco-citoyens et pour aller vers une plaisance durable et respectueuse des milieux naturels.

Les ambassadeurs organisent tout l’été des sorties en mer ou dans les ports pour échanger avec les plaisanciers sur leurs pratiques et sur les gestes à adopter. Un bilan sur les habitudes de vie à bord ou dans le port est réalisé avec chaque plaisancier. Les plaisanciers qui s’engagent à améliorer ou initier un ou plusieurs écogestes, reçoivent en retour un guide pratique ainsi qu’un fanion à placer sur leur bateau. Le fanion est le symbole de leur engagement.

« Écogestes », en mer, à la Mala, jeudi 26 juillet 2018